Accueil 2018-01-23T20:00:08+00:00

DOTEZ VOUS DES MEILLEURS OUTILS

NOTRE APPROCHE : INNOVER

Diriger, orienter, conseiller, aider, inspirer, voilà ce qui peut nous définir le mieux.
M3 se distingue grâce à une approche unique.
La plupart des formations offertes sur le marché visent la prévention en amont ou les interventions
à la suite de cas de harcèlement ou de violence. M3 s’attarde plutôt à l’entre-deux : les incidents eux-mêmes.
Sans encourager la violence pour autant, M3 cherche à outiller les travailleurs pour qu’ils puissent
mieux réagir et se sortir de situations difficiles..

Découvrez comment …

SAVIEZ-VOUS QUE…

Quelques statistiques qui vont grandement vous surprendre.

Agissons!

L’Enquête sociale générale (ESG) menée au Canada en 2004 révèle que 356 000 affaires de violence en milieu de travail ont été rapportées, incluant des voies de fait dans 71 % des cas.

Alarmant!
Les affaires de violence en milieu de travail représentent ainsi près du cinquième (17 %) de tous les incidents de victimisation avec violence rapportés. D’autres études indiquent qu’entre 6 % et 30 % des travailleuses et travailleurs en Amérique du Nord seraient victimes d’actes de violence physique au travail au cours d’une année.

En 2012, 70,3 % des lésions attribuables à la violence en milieu de travail et acceptées par la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) touchaient des femmes. Les travailleuses du milieu de la santé et des services sociaux étaient les plus affectées par la violence en milieu de travail avec 33 % des lésions.

Trop courant!
Agissons!

Dans la très grande majorité des cas (93 %), les actes de violence seraient commis par un seul délinquant, tandis que l’affaire serait liée à la consommation d’alcool ou de drogue de l’agresseur dans 46 % des cas

Alarmant!
Selon les données de Statistique Canada, il y a environ 350 000 cas de violence au travail chaque année au Canada.
    Selon un sondage réalisé auprès de 2 889 travailleurs au Québec en 2013:
  • 67 % ont été victimes ou témoins d’au moins une forme de violence au travail;
  • 31 % ont été victimes ou témoins d’actes de violence grave;
  • 20 % des femmes / 33 % des hommes subissent une blessure physique à la suite d’un acte de violence en milieu de travail.

Dans le cas d’homicides et de violence physique, tout comme de violence verbale ou psychologique, les actes de violence seraient davantage commis par des personnes du public, telles que des clients ou des patients, que par des collègues ou des supérieurs. Selon l’ESG 2004, l’agresseur serait connu de la victime dans 42 % des cas.

Trop courant!

Questions? Besoin de plus d’informations?

Écrivez-nous, cela sera un plaisir pour nous de répondre à vos questions.

Contactez-nous

NOUVELLES RÉCENTES

Restez à l’affût de nos plus récentes nouvelles.

Faire un choix

septembre 27th, 2017|

L'ensemble des organisations et entreprises d'aujourd'hui sont à la recherche de résultats optimaux en matière de santé et sécurité du travail. Plusieurs souhaitent atteindre le [...]

La violence au travail, il faut s’en occuper !

septembre 15th, 2017|

La violence au travail prend de multiples formes. En 2014, la CNESST a accepté 1 891 réclamations pour des lésions physiques ou psychiques attribuables à [...]

L’intimidation a des conséquences à long terme

septembre 12th, 2017|

De nouvelles études mettent en garde contre les conséquences à long terme de l'intimidation. Une, réalisée par des chercheurs de l'Université du Delaware, a constaté [...]

L’ennemi n’est pas celui qu’on pense

septembre 12th, 2017|

Pour faire face à la violence Le tout 1er obstacle que vous devrez affronter ne sera pas votre agresseur (humain, animal ou naturel), mais vos [...]

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Soyez au courant de nos dernières mises à jour.